Social mapping et espace urbain: la participation à la production des lieux subjectivisés

Lella Mazzoli
LaRiCA Laboratoire de recherche pour la Communication Avancée, Università di Urbino Carlo Bo, Urbino, IT

Abstract
Le but de mon intervention est celui de réfléchir sur l’évolution de la perception de l’espace dans la société contemporaine, sur le changement dans les pratiques des usagers des territoires et de la ville numériques. Je vais partir de la distinction entre direction et position.  Les dispositifs technologiques accompagnent et supportent un changement dans la perception et la production de l’espace. Je vais rappeler ce qu’on a défini le « spatial turn », qui souligne une important changement de perspective dans l’observation des pratiques sociales et des territoires. Le territoire devient une réalité en mouvement continu, à cause de la participation des utilisateurs des réseaux sociaux numériques et leur génération de contenus. Les territoires sont réinventés à travers la création de itinéraires traçables et partagés par ceux qui produisent les imaginaires des lieux en utilisant les réseaux numériques. Les lieux, et leurs signifiés, deviennent un bien commun, partagé et subjectivisés.

< retourner au programme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s