Ville connectée, données massives et algorithmes prédictifs

Thierry Berthier
Département informatique IUT, Université de Limoges, Limoges, FR

Olivier Kempf
IRIS Institut de Relations Internationales et Stratégiques, Paris, FR

Abstract
La ville produit aujourd’hui des données massives (big data) à partir des projections algorithmiques de ses habitants, des objets connectés et à partir de l’ensemble des infrastructures urbaines, elles-aussi connectées. Ces données massives, souvent peu ou pas structurées, sont collectées, stockées et analysées par des systèmes de traitement big data embarquant des algorithmes prédictifs. Ces systèmes fournissent alors en temps réel des prévisions et des tendances, qui, prises en compte par l’utilisateur citadin, lui permettent d’adapter et d’optimiser ses pratiques et sa consommation aux infrastructures de la ville.
Ces pratiques optimisées produisent à nouveau des données massives qui alimentent à leur tour le cycle « données-algorithmes prédictifs-actions physiques ». Cette boucle systémique contribue alors à repousser une partie de l’aléatoire présent dans les interactions urbaines et à rationaliser « algorithmiquement » l’organisation de la ville…

< retourner au programme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s