Quelle participation citoyenne dans les Smart City ? Quelques perspectives à partir des Smart Communities japonaises

Benoit Granier
Institut d’Asie Orientale UMR 5062, Université de Lyon, Lyon, FR

PODCAST INDISPONIBLE

Abstract
Depuis  une  dizaine  d’années,  un  nombre  croissant  de  villes  s’autoproclament  « ville intelligente » ou smart city. L’objectif de la communication est de  restituer la  réalité de trois smart cities japonaises, à savoir les Smart Communities de Yokohama, Toyota et Kitakyushu.
Plus  précisément,  l’approche  s’intéresse  aux  formes  de  participation  citoyenne  à  l’œuvre dans ces smart cities : l’utilisation des NTIC est-elle mise au service d’un approfondissement de  la  participation  dans  sa  conception  classique,  ou  au  contraire  ouvre-t-elle  la  voie  à  des formes alternatives de participations ? Les trois smart cities japonaises étudiées correspondent à  la  seconde  hypothèse.  En  effet,  l’objectif  n’est  pas  de  stimuler  la  participation  dans  sa dimension discursive et délibérative. Au contraire, il s’agit de faire participer les citoyens par la réalisation d’actions concrètes (participation matérielle) et par la contribution à la prestation de services (co-production).

< retourner au programme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s